Search
dimanche 22 septembre 2019
  • :
  • :

Les manquements des administrateurs des forums Facebook à faire respecter les lois, sont sujets à d’éventuelles poursuites judiciaires

Je viens d’entendre M. le Procureur Adou lors d’une communication déclarer en substance que les manquements des administrateurs des forums Facebook à faire respecter les lois, sont sujets à d’éventuelles poursuites judiciaires.

Le groupe ODCI a été nommément cité à propos d’un post publié par un énergumène qui appelait au meurtre. Post qui a été depuis lors supprimé.

En français facile si Thierry Coffie ne parvient pas à faire respecter les lois de la République relatives notamment à la xénophobie, à l’outrage aux autorités, aux actes d’incivisme, à l’incitation à la haine, aux fake news etc il peut un jour se retrouver derrière les barreaux. Lui ainsi que les bénévoles qui l’accompagnent dans l’administration et bien entendu les auteurs des posts délictueux.

LIRE AUSSI:
Vers une augmentation des frais de prestation dans nos hôpitaux publics ?

Autrement dit, en français encore plus facile, si demain matin la député Mariam Traoré est atteinte d’une nouvelle crise d’hystérie et vient insulter les organes génitaux de ses consœurs de l’opposition, et que cette vidéo est publiée sur ODCI, Thierry Coffie et ses admins risquent la prison. Il est dit responsable du contenu publié sur sa page et même de la gesture obscène de la député.

Alors de deux choses l’une: soit Thierry Coffie décide d’introduire un système de filtre avant publication et ainsi devenir le seul habilité à juger si oui ou non ce que nous écrivons peut-être publié, soit l’ODCI reste un groupe ouvert aux publications spontanées, qui ne font l’objet d’aucun filtre ( mais qui peuvent être retirées après examen)

LIRE AUSSI:
Zoom sur le CV du président de l'Université de Bouaké

Techniquement je ne vois pas comment un groupe sur lequel sont publiés en moyenne 100 post par heure au pic, soit plus 2400 post par jour, voir plus et + – 130.000 par mois, des milliards de commentaires par an, peut-être contrôlé grâce à un systeme de filtrage ( lecture, analyse du contenu, arbitrage neutre et validation ) sans qu’il ne perdre en dynamisme. La diffusion de l’actualité en temps réel est du reste la grande force de l’ODCI et son attrait principal.

LIRE AUSSI:
Quel environnement pour les PME/PMI compétitives sur le marché commun de l’UEMOA

Est-ce que ces mesures sont selon vous justes et justifiées et qu’est-ce que vous pensez de tout ceci est légal ? Les juristes entre autres, on vous écoute.

PAR: Jean Christian Konan du forum ODCI




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *