Search
mardi 25 juin 2019
  • :
  • :

La Ministre Anne Désirée OULOTO exhorte les populations à lutter contre la malpropreté

Le Ministre Anne Désirée OULOTO exhorte les populations à lutter contre la malproprete

Le Ministre Anne Désirée OULOTO exhorte les populations à lutter contre la malpropreté

C’est dans un discours dense que Madame le Ministre Anne Désirée Ouloto en charge de l’Assainissement et de la Salubrité a officiellement lancé le mercredi 1 er aout 2018, à l’Hôtel du District Autonome d’Abidjan, la Semaine Nationale de la Propreté. Nous vous livrons intégralement ledit discours.

Avant tout propos, je voudrais à notre nom à tous,remercier du fond du cœur, les co parrains de cette cérémonie, mes collègues et frères,Messieurs les Ministres de l’Intérieur et de la Sécurité, DIAKITÉ Sidiki, et de la Ville, François Albert AMICHIA, qui ont accepté de s’associer à nous dans le cadre de cette importante initiative de promotion de la propreté.

Monsieur le ministre AMICHIA, votre disponibilité et votre présence temoignent de l’intérêt que le Gouvernement dans son ensemble accorde à la problématique de la salubrité et de la qualité du cadre de vie.

Mesdames et messieurs,

C’est un devoir pour moi également, au nom des Co parrains et de l’ensemble des membres du gouvernement, de vous adresser à tous ici présents, mes sincères remerciements et mes vives félicitations pour cette forte mobilisation, ainsi que pour les efforts sans cesse croissants, que vous déployez chacun à son niveau, pour un cadre de vie propre et sain.

Oui, chers invités,

Votre présence à nos côtés, à cette cérémonie officielle consacrée à la propreté de notre pays, est très rassurante face à lasituation d’insalubrité grandissante de l’ensemble de nos villes et communes.

En effet, malgré les efforts de sensibilisation du gouvernement en matière de changement de comportement, l’on note toujours, avec regret, que les incivilités continuent d’être un frein à la propreté de nos villes et villages.

LIRE AUSSI:
Afrique pari sportif en ligne, 1xBet v Betwinner la différence ?

D’où la nécessité de renforcer notre stratégie de sensibilisation et d’éducation au changement de comportement.

Honorables invités ;

Mesdames et Messieurs ;

Nous devons tous changer de comportement.

Nous devons changer de comportement si nous voulons montrer une image reluisante de nous-même et de notre pays.

Nous devons changer de comportement si nous voulons laisser aux générations futures, une Côte d’Ivoire propre, belle et propice à la santé.

Il y a un auteur du nom de FERROUD qui disait déjà en 1897 que, « la malpropreté est l’indice de la négligence, du désordre, de la paresse, du manque de goût, de la faiblesse de la volonté. Êtrepropre est donc un devoir. – L’esprit doit dominer la matière. – La propreté habituelle est l’indice des plus belles qualités morales ».

Les Ivoiriens seraient-ils devenus négligents, paresseux, désordonnés ? Aurions-nous perdu le goût du beau ?

Le Ministre Anne Désirée OULOTO exhorte les populations à lutter contre la malproprete

Le Ministre Anne Désirée OULOTO exhorte les populations à lutter contre la malproprete

Devant cette situation qui paraît réelle, nous devons agir tous ensemble pour renverser la tendance.

Le gouvernement a décidé de renforcer l’information, la sensibilisation et la mobilisation du corps social en vue de sa participation plus accrue dans les activités de salubrité.

Pour ce faire, dans le cadre de notre politique de la Salubrité, au-delà des aspects techniques et institutionnels, un axe important adresse la problématique de l’éducation au changement de comportement.

À cet effet, il a été institué l’opération Grand Ménage et la Semaine Nationale de la Propreté. De plus, le Gouvernement a décidé de célébrer la Journée Mondiale sans sachets plastique le 03 juillet de chaque année.

LIRE AUSSI:
Nestlé célèbre les 150 ans de « Good Food, Good Life »

Toutes ces initiatives visent à relever la responsabilité de la population face à la propreté du cadre de vie et au rôle important qu’elle doit jouer.

La population doit être plus active, se mettre au centre des actions initiées par le Gouvernement et mener de façon spontanée et désintéressée, les activités de salubrité.

Mesdames et Messieurs ;

Nous devons tous nous sentir concernés par la salubrité et la propreté. Ensemble, nous devons lutter sans relâche contre la malpropreté et la dégradation de l’esthétique de notre cadre de vie.

C’est là une excellente tribune que vous m’offrez, pour me tourner vers les Chefs Traditionnels et les Guides Religieux. Ces sont des leaders d’opinions qui peuvent aiderà véhiculer le message pour un changement de comportement des populations.

Honorables Chefs traditionnels, votre implication dans la lutte contre l’insalubrité est indispensable. Vous êtes écoutés à la base et la population attend vos directives.

Chers Guides religieux, vous devez nous aider à passer le message car, au-delà des enjeux de santé, la propreté est aussi une question de spiritualité.

La saleté ne convient pas à Dieu.

Le non-respect des règles élémentaires d’hygiène et de salubrité, le désordre et l’incivisme ne conviennent pas non plus à Dieu.

Vous devez donc nous aider à informer et sensibiliser au cours des cultes, l’ensemble des fidèles sur la nécessité de la propreté de leurs lieux d’habitation et de travail.

Mesdames et Messieurs des ONG et des Organisations de la Société Civile ;

Je voudrais vous féliciter pour ce que vous faites et vous exhorter à plus d’ardeur dans la sensibilisation et la mobilisation de la population dans vos aires de compétences.

LIRE AUSSI:
Côte d'Ivoire - Maroc : Houphouet Hassan II LE MAITRE ET L'ÉLEVE

Mesdames et Messieurs ;

Notre action commune contre la malpropreté a démarré.

Elle doit se poursuivre et se renforcer davantage, dans la cohésion, la convivialité, la collaboration, la responsabilité et la discipline. Car sans un cadre de vie propre et sain, il est difficile de disposer de bras valides et en bonne santé et d’espérer aller à l’émergence.

L’éducation d’un peuple se juge avant tout dans la rue

Je voudrais pour terminer, vous exhorter tous ici présents ainsi que toute la population, au sens de la responsabilité et du civisme, ainsi qu’à l’adoption des bons réflexes.

Il y va de notre santé, de notre bien-être, du développement de notre pays et de notre image car comme le dit EDMONDO DEAMICIS : « L’éducation d’un peuple se juge avant tout dans la rue ».

Vivement que nos rues témoignent de notre belle éducation et de notre engagement pour la salubrité et la propreté.

C’est d’ailleurs dans des villages, quartiers et villes propres qu’en bons citoyens, il nous appartient de célébrer le 7 août prochain, la commémoration de la fête nationale de notre beau et grand pays, la Côte d’Ivoire.

Tous au travail à présent ; balayons nos rues, ravalons les façades extérieures de nos bâtiments, embellissons nos belles rues, avenues et boulevards partout dans le pays.

Et que notre drapeau soit hissé avec fierté le 7 août, dans un pays, propre et majestueux.

Bonne Semaine Nationale de la Propreté.

Excellente faite de l’Indépendance à toutes et à tous.

Je vous remercie pour votre aimable attention.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *