Search
dimanche 22 septembre 2019
  • :
  • :

La Baie de Cocody pour booster le tourisme et la sauvegarde de l’environnement

La Baie de Cocody pour booster le tourisme et la sauvegarde de l’environnement

La Baie de Cocody pour booster le tourisme et la sauvegarde de l’environnement

La Baie de Cocody un projet pour booster le tourisme et la sauvegarde de l’environnement. Bâti sur 136 hectares de plan d’eau lagunaire, le projet de sauvegarde et de valorisation de la Baie de Cocody, lentement mais sûrement, émerge. L’Etat ivoirien prévoit d’investir 272,75 milliards de FCFA dans ce projet pour accroître l’activité touristique de la ville d’Abidjan et créer des emplois.

La Baie de Cocody pour booster le tourisme et la sauvegarde de l’environnement

Le projet se déploie en deux tranches dont la première comprend deux phases.

  • Première tranche : les travaux de la première phase (13,51 milliards de FCFA) de la première tranche (57,03 milliards de FCFA) sont achevés. Ils concernent la réalisation du dragage, du remblaiement et du confortement des berges du chenal.
  • La seconde phase de la première tranche, d’un coût de 43,52 milliards de FCFA, est en cours d’exécution, avec la création de quais de promenade, d’une Plaine sportive et de la Marina (base nautique devant accueillir des bateaux de plaisance).
LIRE AUSSI:
Le bain fatal, les femmes doivent le savoir tous les hommes bandent fort

Le pré-réchauffement de la Plaine sportive est réalisé à 50 % et les travaux de consolidation de la zone de battage des pieux de guidage de la Marina sont réalisés à 90 %, indique le ministère des Infrastructures Economiques.

Seconde tranche. La seconde tranche du projet, d’un coût de 215,72 milliards de FCFA, n’a pas encore démarré. Elle portera sur la construction du pont à haubans (2 fois 2 voies, suspendu par des câbles de fer) reliant la commune de Cocody à celle du Plateau, ainsi que la création de la Coulée Verte (aménagement urbain d’un corridor de végétation de 3 000 ha entre la forêt du Banco et la Baie de Cocody).

LIRE AUSSI:
Côte d'Ivoire - la politique du pain et sardine: Quels citoyens sommes-nous?

Source: la Primature




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *