Search
dimanche 22 septembre 2019
  • :
  • :

Fatim Sidimé monte une école des métiers de la mode et du mannequinat à Abidjan

Dans un communiqué de presse ce 26 août 2019, nous avons appris que Fatim Sidimé a monté une école spécialisée des métiers de la mode et du mannequinat à Abidjan Côte d’Ivoire. Ainsi la première Ecole professionnelle des métiers de la mode et du mannequinat (EP2M) ouvrira ses portes à la rentrée 2019-2020.

Fatim Sidimé monte une école des métiers de la mode et du mannequinat à Abidjan

Fatim Sidimé monte une école des métiers de la mode et du mannequinat à Abidjan

Fatim Sidimé a son école des métiers de la mode et du mannequinat. L’école professionnelle des métiers de la mode et du mannequinat est prête.

La première Ecole professionnelle des métiers de la mode et du mannequinat

A la rentrée 2019-2020, la première Ecole professionnelle des métiers de la mode et du mannequinat (EP2M) ouvrira ses portes. Agréée par le Ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, l’EP2M va donner une formation professionnelle et assermentée aux différents mannequins. Ce qui constitue une plus-value aux futurs postulants. En plus d’être top modèles, les élèves auront la qualification acquise pour entrer dans les corps de métier tel que le design, le stylisme, la coiffure, la conciergerie de luxe et plusieurs autres activités relatives à la mode. Ils vont aussi bénéficier des cours d’informatique, d’anglais, de français, d’éducation civique et morale et de mathématiques. La formation sera qualifiante et complète.

Fatim Sidimé monte une école des métiers de la mode et du mannequinat à Abidjan 2

Fatim Sidimé monte une école des métiers de la mode et du mannequinat à Abidjan

Elle procurera des rudiments adéquats aux mannequins pour s’insérer facilement dans le tissu social pendant et après leur carrière. Grâces aux leçons intensives qu’ils recevront, ils auront ainsi un bagage intellectuel et technique nécessaire pour affronter le marché du travail.

LIRE AUSSI:
Hambak premier prisonnier politique: Une question de point de vue!

« Le but recherché, est de sortir le mannequinat de son mode artisanal et traditionnel de fonctionnement. C’est la bataille que nous menons depuis des années. Pour avoir gain de cause, il faut permettre à ceux ou celles qui souhaitent exercer le métier de mannequin d’avoir des armes adéquates. D’où la création de cette école », explique Fatim Sidimé dite Fatim Sydney de l’agence internationale Sydney Conceptuel. « On est dans un monde où ce sont les élites qui se démarquent.

LIRE AUSSI:
la Global Entrepreneurship Week « Explore ton potentiel Entrepreneurial »

Et pour ce faire, il faut avoir le maximum de qualification. Dans le marché du travail, on s’attarde de plus en plus sur ce que le postulant peut apporter à l’entreprise ou à l’employeur.

Le beau plastique seul ne suffit plus », ajoute la fondatrice de l’Ecole professionnelle des métiers de la mode et du mannequinat (EP2M). L’établissement est situé à Abidjan-Cocody-Riviera 3 (9Kilos) entre la pharmacie Ste-Agathe et le commissariat du 18è arrondissement.
En attendant d’accueillir ses premiers pensionnaires, on peut d’ores et déjà dire que l’EP2M constitue un intéressant circuit s’insertion dans le milieu socio-professionnel.

LIRE AUSSI:
Journée mondiale de l’eau : Pourquoi gaspiller l’eau et comment Nestlé traite ses eaux usées




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *