Search
mardi 23 janvier 2018
  • :
  • :

« Tous égaux » le réseau des acteurs de médias contre les violences basées sur le genre

Droit de l’Homme | « Tous égaux » n’est rien d’autre que le nouveau réseau des acteurs des médias pour la lutte contre les violences Basées sur le genre sur le long du corridor Abidjan – Lagos. Créé sur initiative de la ligue ivoirienne des droits de l’homme (LIDHO).

Pourquoi le réseau « tous égaux » ?

Le réseau « tous égaux » est né de la volonté des journalistes et blogueurs ivoiriens  formés sur cette thématique de la VBG dans le bute de contribuer à  lutter contre les violences basées contre le genre en direction des populations clés. Cela à travers tous les médias notamment les médias classiques et les nouveaux médias.

La mise en place du réseau des acteurs de médias

Le conteste
C’est dans le cadre du projet de prévention du VIH-SIDA en direction des populations clés et vulnérables le long du corridor Abidjan – Lagos. La ligue ivoirienne des droits de l’homme (LIDHO) a été cooptée pour mettre en place et animer un comité de veille pour les droits humains contre les violences basées  genre sur cet axe Abidjan – Lagos.

Pourquoi les acteurs des médias pour la lutte contre les violences basées sur le genre?

Ainsi les médias étant des instruments essentiel incontournable dans la lutte contre les violences basées sur le genre VBG. Voila pour quoi la LIDHO à organisé un atelier de formation sur les VBG à destination des journalistes et blogueurs les 9 et 10 décembre 2016 dernier.

La création du réseau « Tous égaux »

C’est dans cette optique, il était vraiment nécessaire de mettre en place un réseau des acteurs de médias composés de journalistes et blogueurs afin de mieux communiquer efficacement et de façon permanente sur les VBG.

Alors une rencontre entre plus d’une vingtaine de journalistes et blogueurs ce mercredi 28 décembre 2016 à l’espace Manvy dans l’un des quartiers huppés de la commune d’Abidjan Cocody. Avec pour objectif de mettre en place ce réseau des acteurs de médias contre les violences basées sur le genre baptisé « Tous égaux » dont le président Ange Tra Bi a été aussi élu sur place en même temps pour aller très vite dans cette bataille.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *