Search
dimanche 20 septembre 2020
  • :
  • :

Donnons une chance à la paix et à la démocratie en Côte d’Ivoire

Donnons une chance à la paix et à la démocratie en Côte d’Ivoire

Donnons une chance à la paix et à la démocratie en Côte d’Ivoire

Donnons une chance à la paix et à la démocratie en Côte d’Ivoire. En réalité, ce qui se passe en côte d’Ivoire n’est pas lié au 3ème Mandat du président Alassane OUATTARA. C’est un prétexte à un plus gros problème, encore plus profond et plus DANGEREUX.

En réalité, ce qui se passe en côte d’Ivoire n’est pas lié au 3ème Mandat du président Alassane OUATTARA. C’est un prétexte à un plus gros problème, encore plus profond et plus DANGEREUX.
Les cœurs des ivoiriens sont LOURDS, vraiment lourds. Le ressentiment et la colère se fermentent dans les coeurs depuis 20 ans pour certains depuis 10 ans pour d’autres. Et chacun attend son match retour. C’est ce qui est très dangereux. La guerre civile nous guette.
C’est triste de le dire, mais en 10 ans, le pouvoir en place a échoué lamentablement sur le sujet de la réconciliation qui pour moi était plus important que la fameuse croissance à 2 chiffres. Ils n’auraient pas dû envoyer Gbabgo à la CPI, ni se jouer de Bédié, ni exclure Soro et l’exiler. Jamais.
Car l’explosion de cette haine dans les cœurs de chacun de leurs partisans, va détruire en quelques jours toute cette croissance et ces infrastructures.
Ces 4 personnes doivent rentrer chez elles, s’asseoir et discuter. Mieux, la dignité de chacun d’eux doit être restaurée. En oubliant tout le passé. Absolument tout. Par ce que tous sont responsables d’une manière ou d’une autre de tout ce qui s’est passé ces 20 dernières années.
Après cela qu’ils lâchent tous le pouvoir, et laissent place à une autre génération, y compris Soro le plus jeune (son passé est trop sombre). Ils peuvent toujours servir l’intérêt de la nation d’une autre manière. Je suis un gros rêveur.
Il faut cela pour qu’enfin le peuple se retrouve et se réconcilie à son tour. Pour que le passé soit oublié définitivement.
Malheureusement ces 4 personnes sont encore plus divisées que jamais. Et cela fait courir un grand DANGER à la stabilité du pays.
Ils sont comme 4 pieds d’une chaise. Quand l’un manque à l’appel, la stabilité du pays est menacée.
Je n’oublie pas notre cher « Colonisateur » qui doit arrêter de pousser les pions. Mais cela dépend encore de ces 4 et de la génération qui arrivera après eux. Car il suffit de le vouloir, et avec un peuple uni, c’est comme si c’était fait. La France n’aura pas le choix que tu lâcher du lest.
Je rêve peut être, mais j’y crois.
Que Dieu protège la Côte d’Ivoire.
LIRE AUSSI:
MTN Côte d'Ivoire meilleure opérateur en matière de qualité réseau, voix et data sur le marché Ivoirien