Search
mercredi 18 juillet 2018
  • :
  • :

Débat présidentielle 2017 en France Marine Le Pen v Emmanuel Macron (Analyse)

Débat presidentielle 2017 en France Marine Le Pen v Emmanuel Macron (Analyse)

Débat présidentielle 2017 en France Marine Le Pen v Emmanuel Macron (Analyse)

Retour sur le débat présidentielle 2017 en France entre  Marine Le Pen et Emmanuel Macron avec l’analyse d’une des spécialistes de la communication ici à Abidjan.

3 clefs pour vos interventions

Hier soir, les deux finalistes à la présidentielle française se sont affrontés lors du débat d’entre-deux-tours. Je n’ai pas pu m’empêcher d’analyser la gestuelle, le choix de mots, le débit et l’intonation du discours de ces deux camps.
100% apolitique, ma démarche ce matin est celle du spécialiste en techniques de communication qui reconnait dans ce débat télévisé une série de cas pratiques de techniques de persuasion utiles pour ses propres formations. Ce matin, je ne parlerai donc pas de « qui va remporter les élections dimanche » mais plutôt de la qualité et de l’exécution de leurs discours respectifs.

« Vous n’êtes pas la candidate de l’esprit de finesse » ni « de la volonté d’un débat démocratique équilibré et ouvert », répond Macron avec ironie, après avoir écouté sa rivale mains jointes sous le menton, les yeux braqués dans ceux de son adversaire.
Les candidats ont déballé toute une artillerie de techniques de communication au cours du débat. Je vais en analyser 3 que vous gagnerez à maîtriser :

Votre image – La télé s’écoute avec les yeux…

De très nombreux éléments peuvent avoir une influence sans que l’on en ait conscience. Celui qui a une ‘bonne tête’ donnera l’impression que ce qu’il dit est tout à fait vrai par exemple. Le moindre détail compte : le choix du costume, la couleur, le maquillage …

Vos gestes – Dis-moi comment tu bouges et je te dirai qui tu es

Les mimiques, les gestes ou encore les postures des candidats comptent tout autant que leurs propos, pour tenter de convaincre les électeurs. Les gestes de la main accompagnent les paroles et renforcent l’impact de la communication. Ces gestes captent l’attention de ceux qui écoutent et les aident à mémoriser ce qui est dit. De manière générale, les électeurs sont attentifs à l’aspect de sincérité. Un sourire naturel, par exemple, aura plus d’impact qu’un visage crispé. La tête légèrement incliné sur le côté est un signe de vigilance comme sur la photo avec Macron. Enfin, celui qui donne l’impression de parler du fond du cœur sera plus écouté que celui qui récite son texte.

Vos mots – Le bon vocabulaire amplifie une idée

Le champ lexical utilisé traduit immédiatement votre positionnement. Hier le choix des mots étaient violents « Bêtise, à plat ventre, parasite, Poudre de Perlimpinpin, saut de cabri…» les candidats sont visiblement dans un duel ou tout les oppose à l’exception de la couleur de leur costume. Les hostilités commencent très tôt dans les échanges. Le choix des mots est généralement préparé et orchestré par leur équipe de communication respective.

Affronter pendant plus de deux heures un adversaire politique et convaincre tout un peuple est loin d’être une mince affaire. Cela nécessite une bonne dose d’expérience et une excellente préparation. Rien n’est laissé au hasard car nombreux sont les détails qui interpellent le jugement/le subconscient des électeurs. En conclusion, tout doit être préparé.

Pour vos interventions, discours, débats il est recommandé de faire appel à un Coach en Communication qui pourra vous aider à mieux vous préparer. Je serai ravie de vous accompagner à relever vos futurs défis.

D’ici là nous souhaitons bonne chance aux candidats !

A votre service,
Coach Lola

Laurence Nguessan




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *