Search
samedi 6 juin 2020
  • :
  • :

CIVID-19 : Pas de célébration de la Nuit du Destin, pas prière de l’Aïd El à Bondoukou

CIVID-19 Pas de célébration de la Nuit du Destin, pas prière de l'Aïd El à Bondoukou

CIVID-19 Pas de célébration de la Nuit du Destin, pas prière de l’Aïd El à Bondoukou

CIVID-19 : Pas de célébration de la Nuit du Destin, pas prière de l’Aïd El à Bondoukou la ville aux milles mosquées. Cinq importantes décisions ont été prises ce mardi matin 19 mai 2020 par les responsables musulmans de Bondoukou et les chefs de quartiers, au cours d’une réunion entre les autorités administratives et l’Imamat de Bondoukou.

Cinq importantes décisions ont été prises

1) Pas de célébration de la Nuit du Destin ce soir;
2) Pas de prière de l’Aïd El Fitr ;
3) Plus de prières de vendredi Djoumah, jusqu’à nouvel ordre ;
4) Pas de danse du Kroubi cette année;
5) Pas de danse Sacraboutou , également.
En effet, la rencontre d’échanges entre les chefs religieux musulmans, les secrétaires Généraux de la Préfecture de Bondoukou, le Commissaire adjoint de Bondoukou, le 5è Vice président du Conseil Régional, Ouattara Mohamed et le 6è adjoint au maire, Monsieur AYE Adou Alain  dans la salle FETIGUE COULIBALY de la mairie de Bondoukou a révélé que la population ne respecte pas les mesures de distanciation, de port de cache-nez et du lavage des mains. Plus préoccupant encore, le nombre de fidèles dans les lieux de prières estimé à plusieurs milliers.
Il fallait donc prendre des décisions fortes afin de lutter contre la propagation de la maladie à Coronavirus.
Le représentant régional du Conseil supérieur des imams (COSIM), El Hadj Timité Ahmed Koudouss a fait savoir que ces décisions seront appliquées uniquement dans la commune de Bondoukou jusqu’à l’éradication de la pandémie en Côte d’Ivoire.
L’imam a promis continuer la sensibilisation des fidèles sur le respect des mesures barrières édictées par le Gouvernement afin que la COVID-19 ne franchisse pas la région.
Le 6è adjoint au maire a au nom du Maire KONE Hiliassou, invité les fidèles musulmans à se protéger de cette maladie qui fait des ravages dans le monde entier, promettant que l’administration se tiendra toujours aux côtés des chefs religieux dans l’application des décisions que, eux-mêmes ont jugées nécessaires de prendre.
Respectons les mesures barrières…
LIRE AUSSI:
Découvrez le challenge 1 du CréaStorm S02 il s’agit du challenge « J'aime Abidjan »