Search
dimanche 21 avril 2019
  • :
  • :

Comment Jacques Ehouo « Sans Bruit » est élu encore maire du Plateau ?

Comment Jacques Ehouo « Sans Bruit » est élu encore maire du Plateau ? En fait la commune du plateau a connu son maire ce samedi 23 mars 2019. 

Quatre mois après l’affaire du blocage au plateau, Jacques Ehouo a été élu maire du Plateau par les conseillers municipaux. Il l’a remporté de justesse face à Parfait Kouassi, candidat surprise de son propre parti, le PDCI.

En fait le PDCI-RDA, vainqueur du scrutin ne part pas en rangs serrés. De graves divergences sont apparues entre la tête de liste, Jacques Ehouo et celui qui fut son directeur de campagne, Parfait Kouassi.

« Je n’ai jamais été démarché par le Rhdp. C’est une bataille interne au PDCI. Jacques Ehouo m’a trahi. Il a pris mon argent, mon image, ma notoriété, et j’ai fait sa campagne après lui avoir cédé ma place de candidat à la demande du Président Bedié. Dès qu’on a été élu, il a décidé que je n’étais plus 1er adjoint. Voici comment le conseil s’est disloqué. », explique Parfait Kouassi pour justifier son positionnement.

Jacques Ehouo visé par une procédure judiciaire, court le risque d’une révocation en cas de victoire. « Les conseillers ne peuvent pas accepter ça. », ajoute le pharmacien.

LIRE AUSSI:
Autonomisation de la femme: Vers la réunion annuelle du Comité régional de pilotage du projet SWEDD à Abidjan

La pression ne faiblit pas sur les épaules de celui qui avait dompté le Plateau sans bruit. Il a dû faire face à la contestation de son élection. Entendu dans l’affaire du détournement des recettes publicitaires, il ne doit sa liberté qu’à son immunité parlementaire.

Le ministre de l’Intérieur a prévenu: « le conseiller municipal sur lequel pèsent des soupçons, s’il est élu, ne sera pas installé. ». Jacques Ehouo est dans le collimateur de la Justice. Là maintenant, il doit subir la concurrence d’un membre de sa liste.

LIRE AUSSI:
Côte d’Ivoire mutinerie: récapitulatif de la situation dans le pays

Heureusement  comme on le dit le combat appartient à l’homme, le Destin à Dieu. Et voilà apres des mois de blocage, Jacques Ehouo a été élu maire du Plateau par les conseillers municipaux. Il l’a remporté de justesse face à Parfait Kouassi, candidat surprise de son propre parti, le PDCI.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *